Démystifier le phénomène du masquage visuel : informations révolutionnaires issues d'une nouvelle étude

par Manuel Costa
7 commentaires
Visual Masking Study

Des découvertes scientifiques récentes ont mis en lumière les mécanismes de masquage visuel, un processus où la succession rapide d'images conduit à leur traitement subconscient. Cette étude, axée sur le cortex cérébral et son rôle dans la perception consciente, apporte une compréhension essentielle de la manière dont notre cerveau traite les informations visuelles.

Explorer l'énigme du masquage visuel

Une étude révolutionnaire, publiée dans Nature Neuroscience, a fait progresser nos connaissances sur le masquage visuel. Il a maintenant été démontré que ce phénomène, crucial dans la manière dont nous percevons ou ne percevons pas certaines images, est présent aussi bien chez l’homme que chez la souris.

Le masquage visuel implique l'incapacité d'une personne à reconnaître consciemment une image en raison de la présentation rapide d'une autre image. Pour que cela se produise efficacement, la première image doit être présentée puis rapidement remplacée par une seconde image, généralement dans un délai d'environ 50 millisecondes.

Progrès dans la compréhension de la perception visuelle

Dirigée par Shawn Olsen, Ph.D., de l'Allen Institute, et son équipe, cette recherche approfondit la science derrière cette illusion d'optique et démontre de manière unique son apparition chez la souris. En entraînant des souris à indiquer ce qu’elles voyaient, les chercheurs ont identifié une région spécifique du cerveau essentielle à cette illusion de masquage visuel.

Olsen note : « Il s'agit d'une observation fascinante, dans laquelle notre perception ne correspond pas toujours à la réalité. Comme d’autres illusions visuelles, elle donne un aperçu du fonctionnement du système visuel et des circuits neuronaux impliqués dans la conscience visuelle.

Étudier l'implication du cerveau dans la conscience visuelle

Ce phénomène particulier a été observé pour la première fois au XIXe siècle, mais son fonctionnement dans le cerveau humain reste largement inexpliqué.

Cette étude identifie des régions cérébrales cruciales pour notre conscience du monde qui nous entoure, selon Christof Koch, Ph.D., également de l'Allen Institute, qui a codirigé l'étude avec Olsen et Sam Gale, Ph.D. Le voyage de l’information visuelle commence au niveau de la rétine, traverse diverses régions du cerveau et atteint finalement le cortex. Des études antérieures indiquent que même sans avoir conscience de voir une image, les neurones de la rétine et des premières régions du cerveau sont activés.

De la souris à l'homme : une perspective comparative

Dans cette étude, 16 souris ont été entraînées à faire tourner une petite roue LEGO vers une image brièvement affichée en échange d'une récompense. Lorsqu’une image de masquage était ajoutée après l’image initiale, les souris échouaient, ce qui suggère qu’elles ne reconnaissaient plus la première image.

Puisque le masquage visuel n’avait pas été testé auparavant sur des souris, l’équipe a dû adapter l’expérience, la rendant légèrement différente de celles utilisées dans les études sur l’homme. En testant la même illusion sur 16 personnes (en remplaçant la roue par une simple pression sur une touche), ils ont trouvé des similitudes remarquables entre les perceptions de l'illusion par l'homme et la souris.

Ces résultats suggèrent que la perception consciente se produit soit dans le cortex visuel, soit dans les zones corticales supérieures. "Cela correspond à l'opinion commune dans le domaine selon laquelle le cortex est au cœur de la perception consciente chez les mammifères, y compris les humains", explique Koch.

Référence : « Le masquage arrière chez les souris nécessite un cortex visuel » par Samuel D. Gale, Chelsea Strawder, Corbett Bennett, Stefan Mihalas, Christof Koch et Shawn R. Olsen, 13 novembre 2023, Nature Neuroscience.
DOI : 10.1038/s41593-023-01488-0

Foire aux questions (FAQ) sur l'étude sur le masquage visuel

Quel est l’objectif principal de la récente étude sur le masquage visuel ?

L'étude, publiée dans Nature Neuroscience, étudie le phénomène de masquage visuel, dans lequel une succession rapide d'images conduit à un traitement inconscient des images. Il met en évidence comment cela se produit chez les humains et les souris, en soulignant le rôle du cortex dans la perception consciente et le traitement visuel.

Comment fonctionne le masquage visuel ?

Le masquage visuel se produit lorsqu'une personne ne perçoit pas consciemment une image parce qu'une autre image apparaît en succession rapide. Pour que l’effet se produise, l’image initiale doit apparaître et disparaître rapidement, suivie de la deuxième image en 50 millisecondes environ.

Qui a mené la recherche sur le masquage visuel ?

La recherche a été dirigée par Shawn Olsen, Ph.D., de l'Allen Institute, avec ses collègues. Ils ont exploré la science derrière cette illusion d’optique et ont montré son apparition chez la souris, une première dans ce domaine d’étude.

Que révèle cette étude sur la perception visuelle ?

L'étude donne un aperçu des mécanismes de traitement visuel du cerveau, en particulier de la manière dont le cortex est impliqué dans la perception consciente. Cela démontre également que le phénomène de masquage visuel n’est pas exclusif aux humains mais se produit également chez la souris.

Quelle est la signification historique de ce phénomène ?

Le phénomène de masquage visuel est connu depuis le XIXe siècle, mais ses mécanismes exacts dans le cerveau humain n’étaient pas entièrement compris. Cette étude met en lumière les parties du cerveau responsables de la conscience et du traitement visuel.

Comment l’étude sur le masquage visuel a-t-elle été menée auprès de souris et d’humains ?

Les chercheurs ont entraîné des souris à répondre à des stimuli visuels, puis ont introduit une image de masquage pour observer les changements de perception. De même, l’étude a été menée auprès d’humains en utilisant une méthode de frappe pour remplacer la roue LEGO utilisée dans les expériences sur la souris. Cette approche comparative a permis de confirmer la similitude des effets de masquage visuel entre les souris et les humains.

En savoir plus sur l'étude de masquage visuel

  • Étude sur les neurosciences naturelles
  • Masquage visuel expliqué
  • Profil de recherche de Shawn Olsen
  • Le rôle du cerveau dans la perception visuelle
  • Histoire de la recherche sur le masquage visuel
  • Études comparatives chez la souris et l'homme

Tu pourrais aussi aimer

7 commentaires

Brainy_Ben décembre 27, 2023 - 7:36 am

Lecture fascinante, mais je suis encore un peu confus quant au fonctionnement de ce masquage. Quelqu'un peut-il l'expliquer plus simplement ?

Répondre
Amoureux de la nature décembre 27, 2023 - 8:02 am

Wow, cette étude dans Nature Neuroscience ressemble à un film de science-fiction. Esprit = soufflé _xD83E__xDD2F_

Répondre
Georges_Curieux décembre 27, 2023 - 8:15 am

Est-ce que quelqu'un d'autre s'est perdu dans le jargon technique ou est-ce juste moi ? mais quand même, c'est plutôt cool de voir des études comme celle-ci.

Répondre
Mike_J décembre 27, 2023 - 4:10 pm

hé les gars, lisez cet article. des trucs vraiment intéressants sur le fait que nous ne voyons pas toujours ce qu'il y a là. les cerveaux sont bizarres, hein.

Répondre
Assistant technique décembre 27, 2023 - 9:08 pm

Il suffit de le lire, c'est incroyable tout le chemin parcouru par les neurosciences, je dois aimer la science !

Répondre
Jess_1990 décembre 28, 2023 - 12:41 am

La recherche semble révolutionnaire. Mais comment entraînent-ils les souris à réagir à ces images ?

Répondre
SaraK décembre 28, 2023 - 4:54 am

mon Dieu, donc les souris et les humains ont ce truc de masquage visuel en commun ? La nature est sauvage !

Répondre

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

SciTechPost est une ressource Web dédiée à fournir des informations à jour sur le monde en évolution rapide de la science et de la technologie. Notre mission est de rendre la science et la technologie accessibles à tous via notre plateforme, en réunissant des experts, des innovateurs et des universitaires pour partager leurs connaissances et leur expérience.

S'abonner

Abonnez-vous à ma newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles photos. Restons informés !

© 2023 SciTechPost

fr_FRFrançais