Impactant des millions de personnes : la résilience surprenante de l'insuline humaine aux variations de température

par Klaus Müller
5 commentaires
Insulin Stability

Une évaluation récente menée par Cochrane a révélé une révélation remarquable concernant la stabilité de l'insuline, un médicament essentiel pour les personnes atteintes de diabète. Contrairement aux hypothèses précédentes, certaines variétés d’insuline font preuve de résilience lorsqu’elles sont conservées à température ambiante pendant des durées prolongées. Cette évolution a de profondes implications pour les soins du diabète, en particulier dans les régions dépourvues d’installations de réfrigération fiables.

L'étude en question, entreprise par Bernd Richter et son équipe de l'Institut de médecine générale de la Faculté de médecine de l'Université Heinrich-Heine de Düsseldorf, en Allemagne, se penche sur la résilience de l'insuline dans diverses conditions de stockage. Cette revue complète a examiné dix-sept études distinctes, comprenant des examens en laboratoire des flacons d'insuline, des cartouches/stylos et des seringues préremplies. Étonnamment, ces investigations ont systématiquement confirmé la puissance de l’insuline sur un spectre de températures allant de 4°C à 37°C, sans diminution cliniquement significative de l’activité de l’insuline.

Pour les personnes atteintes de diabète, l’insuline est une bouée de sauvetage indispensable. Les personnes atteintes de diabète de type 1, en particulier, dépendent d’injections fréquentes d’insuline pour gérer leur état. Il s’agit d’un protocole bien établi selon lequel l’insuline doit être réfrigérée pour conserver son efficacité avant utilisation. Cependant, des millions de personnes résidant dans des pays à revenu faible ou intermédiaire sont confrontées à la dure réalité d’un accès limité à l’électricité et à la réfrigération. De plus, les populations confrontées à des zones de conflit, à des catastrophes naturelles ou à des crises climatiques n’ont souvent pas le luxe d’une réfrigération motorisée.

La revue Cochrane révolutionnaire offre une lueur d’espoir à ces communautés mal desservies. Il consolide les résultats de diverses études, y compris des données jusqu'à présent inédites provenant des fabricants d'insuline. Notamment, cela suggère que des types spécifiques d’insuline humaine peuvent être conservés en toute sécurité à des températures allant jusqu’à 25°C pendant un maximum de six mois et jusqu’à 37°C pendant un maximum de deux mois, le tout sans subir de dégradation cliniquement significative de l’activité de l’insuline. . Remarquablement, une étude a démontré l’absence de perte d’activité de l’insuline même lorsqu’elle est soumise à des températures ambiantes fluctuantes entre 25°C et 37°C pendant trois mois maximum, ressemblant aux fluctuations de température diurnes dans les régions tropicales.

Cette révélation souligne la nécessité urgente de diffuser des orientations claires aux personnes confrontées à des situations de vie critiques et originaires de régions dépourvues de sources d’information officielles. Pour les personnes atteintes de diabète de type 1, l’insuline n’est pas simplement un traitement médical ; c'est une bouée de sauvetage, leur survie même en dépend.

Les implications vont au-delà de la simple connaissance théorique. Ils ouvrent la voie à des solutions innovantes en matière de stockage de l’insuline pour les environnements difficiles. Si une réfrigération fiable est impossible, l'étude propose l'utilisation de dispositifs de refroidissement simples tels que des pots en argile pour la conservation de l'insuline. De plus, ces résultats mettent en lumière des domaines de recherche futurs, notamment la stabilité de l'insuline mixte, l'influence du mouvement sur l'efficacité de l'insuline (comme observé dans les pompes à insuline), la contamination des flacons et des cartouches ouverts et les enquêtes sur les conditions environnementales froides.

En conclusion, la revue Cochrane, financée par l'Organisation mondiale de la santé, a ouvert une nouvelle voie pour les individus vivant dans des contextes aux ressources limitées. Il offre l’assurance que des alternatives à la réfrigération motorisée pour le stockage de l’insuline sont non seulement possibles mais également sûres. À mesure que nous approfondissons les subtilités de la stabilité de l’insuline, nous faisons des progrès significatifs vers l’amélioration de la vie de ceux qui dépendent de ce médicament essentiel pour leur bien-être.

Référence : « Stabilité thermique et stockage de l'insuline humaine » par Bernd Richter, Brenda Bongaerts et Maria-Inti Metzendorf, 6 novembre 2023, base de données Cochrane des revues systématiques.
DOI : 10.1002/14651858.CD015385.pub2

Foire aux questions (FAQ) sur la stabilité de l'insuline

Qu’a découvert la revue Cochrane sur le stockage de l’insuline ?

La revue Cochrane a révélé que certains types d'insuline humaine peuvent être conservés à des températures allant jusqu'à 25°C pendant un maximum de six mois et jusqu'à 37°C pendant un maximum de deux mois sans aucune perte cliniquement significative de l'activité de l'insuline.

Pourquoi cette découverte est-elle importante pour les personnes atteintes de diabète ?

Cette découverte est importante car elle offre de l’espoir aux personnes atteintes de diabète vivant dans des zones où l’accès aux soins de santé ou à une réfrigération stable est limité. Cela signifie qu’ils peuvent potentiellement stocker l’insuline à température ambiante, ce qui n’est souvent pas réalisable dans les régions aux ressources limitées.

Quel est l’impact du manque de réfrigération fiable sur les soins du diabète ?

Dans de nombreux pays à revenu faible ou intermédiaire et dans les régions touchées par des conflits ou des catastrophes naturelles, une réfrigération fiable est souvent indisponible. Cela pose un défi important pour les personnes diabétiques qui ont besoin d'insuline, car l'efficacité de l'insuline est généralement préservée par la réfrigération.

Quelles sont les implications potentielles de cette découverte pour les soins du diabète ?

Cette découverte ouvre la voie à un stockage plus accessible et plus fiable de l'insuline dans des environnements difficiles. Il suggère que de simples dispositifs de refroidissement, tels que des pots en argile, pourraient être utilisés pour le stockage de l'insuline dans les zones où la réfrigération motorisée n'est pas réalisable.

Quels domaines de recherche future sont mis en évidence dans cette étude ?

L'étude met en évidence plusieurs domaines de recherche future, notamment l'étude de la stabilité de l'insuline mixte, la compréhension de l'influence du mouvement sur l'efficacité de l'insuline (comme observé dans les pompes à insuline), la résolution des problèmes de contamination dans les flacons et cartouches d'insuline ouverts et l'exploration de la stabilité de l'insuline dans un environnement froid. conditions.

Comment cette recherche peut-elle bénéficier aux personnes atteintes de diabète de type 1 ?

Pour les personnes atteintes de diabète de type 1, l’insuline est une bouée de sauvetage et leur vie en dépend. Cette recherche fournit des informations précieuses pour garantir la disponibilité et l’efficacité de l’insuline dans les situations critiques de la vie, ce qui est essentiel pour les personnes atteintes de diabète de type 1.

En savoir plus sur la stabilité de l’insuline

Tu pourrais aussi aimer

5 commentaires

ScienceNerd1 décembre 25, 2023 - 11:25 am

Recherches futures = cruciales. Insulines mixtes, effet de mouvement, contam, environnement froid. Besoin d'en savoir plus !

Répondre
Lecteur123 décembre 25, 2023 - 2:17 pm

wow, cette étude dit que l'insuline est ok dans une pièce chaude ?! j'espère que ça aidera les diabétiques pas de frigo

Répondre
Type1Guerrier décembre 25, 2023 - 7:41 pm

Insuline = bouée de sauvetage. Heureux 4 que cette nouvelle aide les gens comme moi. Diabète #Type1

Répondre
Étudiant en médecine2022 décembre 25, 2023 - 10:53 pm

infos gr8 pour les étudiants en médecine. clé de stabilité de l'insuline 4 diabétiques en situation difficile.

Répondre
HealthGeek47 décembre 26, 2023 - 4:30 am

C'est une nouvelle incroyable ! Je veux dire, insuline, température ambiante, sans danger ? Idéal pour les endroits à faible revenu !

Répondre

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

SciTechPost est une ressource Web dédiée à fournir des informations à jour sur le monde en évolution rapide de la science et de la technologie. Notre mission est de rendre la science et la technologie accessibles à tous via notre plateforme, en réunissant des experts, des innovateurs et des universitaires pour partager leurs connaissances et leur expérience.

S'abonner

Abonnez-vous à ma newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles photos. Restons informés !

© 2023 SciTechPost

fr_FRFrançais