Nouvel électrocatalyseur pour une production améliorée de peroxyde d’hydrogène et une conversion de la biomasse

par Mateo González
5 commentaires
Electrocatalysis

Méthode innovante de production électrocatalytique de peroxyde d’hydrogène et de conversion de la biomasse développée par des chercheurs chinois. Crédit : Hui Xu

Une équipe de chercheurs chinois a développé un électrocatalyseur révolutionnaire contenant des atomes de Fe coordonnés avec l'oxygène. Cette avancée augmente considérablement la production de peroxyde d’hydrogène (H2O2) et l’amélioration de la biomasse, marquant une progression cruciale dans la fabrication de produits chimiques respectueux de l’environnement.

Des chercheurs des instituts de sciences physiques Hefei de l'Académie chinoise des sciences ont mis au point un catalyseur composé d'atomes simples et d'amas de Fe coordonnés avec l'oxygène. Ce catalyseur présente des performances exceptionnelles dans la production électrocatalytique de H2O2 et la valorisation de la biomasse.

L'importance du H2O2 dans l'électrocatalyse

Le peroxyde d'hydrogène est un produit chimique polyvalent, essentiel dans divers secteurs, notamment l'environnement, l'énergie et la santé. Traditionnellement produit par des méthodes à haute énergie, le processus électrocatalytique utilisant de l’eau et de l’oxygène présente une alternative plus durable. Cependant, cette méthode nécessite des électrocatalyseurs sophistiqués pour une synthèse efficace et sélective du H2O2. Le potentiel d’utilisation du H2O2 produit dans l’oxydation organique électrochimique est considérable, offrant des applications substantielles au-delà du nettoyage environnemental.

Technique révolutionnaire de production de catalyseurs

La recherche impliquait l’utilisation de la cellulose bactérienne à la fois comme régulateur d’adsorption et comme source de carbone. La création du catalyseur FeSAs/ACs-BCC impliquait une imprégnation par voie humide, une pyrolyse et une gravure à l'acide. Des méthodes d'imagerie avancées, telles que la microscopie électronique à transmission par balayage avec correction des aberrations, ont été utilisées pour confirmer la présence d'atomes uniques et d'amas de Fe. La structure atomique du Fe a été déterminée par spectroscopie d’absorption de structure fine des rayons X et spectroscopie photoélectronique des rayons X.

Propriétés électrocatalytiques supérieures

Le catalyseur FeSAs/ACs-BCC a démontré des performances et une spécificité remarquables dans la réaction de réduction de l'oxygène à 2 électrons (2e-ORR) dans des environnements alcalins. Des expériences ultérieures ont vérifié l'accumulation de H2O2 dans l'électrolyte.

Progrès dans la conversion de la biomasse

Les chercheurs ont réalisé une percée dans la valorisation de la biomasse en intégrant le H2O2 produit in situ au procédé électro-Fenton, en utilisant de l'éthylène glycol et du Na2SO4 acidifié 0,1 M comme électrolyte. Cette intégration a donné un taux de conversion élevé de l'éthylène glycol et une sélectivité pour l'acide formique, indiquant le potentiel du procédé électro-Fenton pour améliorer les matériaux dérivés de la biomasse.

De plus, une cellule à circulation triphasée utilisant une électrode à diffusion gazeuse a été développée pour augmenter encore la production de H2O2.

Aperçus de l’analyse théorique

L'analyse utilisant la théorie fonctionnelle de la densité a révélé que les amas de Fe sont les principaux sites actifs dans le processus 2e-ORR. L'interaction entre les atomes uniques et les amas de Fe joue un rôle crucial dans l'amélioration de l'efficacité électrocatalytique du 2e-ORR.

Implications pour le développement futur de catalyseurs

Cette recherche ouvre la voie à la conception d’électrocatalyseurs au niveau atomique, cruciaux pour une conversion efficace du 2e-ORR en H2O2 et de la biomasse.

Citation : Hui Xu, et al., « Structure électronique de régulation du fer atomiquement dispersé des grappes d'atomes de fer pour la production électrocatalytique de H2O2 et la valorisation de la biomasse », Angewandte Chemie International Edition, 9 novembre 2023. DOI : 10.1002/anie.202314414.

Foire aux questions (FAQ) sur l'électrocatalyse

Quelle est l’avancée clé dans le développement d’un nouvel électrocatalyseur ?

Des scientifiques chinois ont innové en créant un électrocatalyseur avec des atomes de Fe coordonnés avec l'oxygène, améliorant ainsi la production de peroxyde d'hydrogène et la valorisation de la biomasse, une avancée significative dans la synthèse chimique durable.

Comment le nouvel électrocatalyseur améliore-t-il la production de H2O2 ?

L'électrocatalyseur, développé par des chercheurs des instituts de sciences physiques de Hefei, présente des performances électrocatalytiques supérieures dans la production de peroxyde d'hydrogène, en utilisant une méthode plus respectueuse de l'environnement que les processus traditionnels à haute énergie.

Quelles applications le peroxyde d’hydrogène a-t-il dans diverses industries ?

Le peroxyde d'hydrogène est largement utilisé dans plusieurs secteurs, notamment la gestion de l'environnement, l'énergie et la santé, en raison de sa polyvalence en tant que produit chimique.

Quelles techniques innovantes ont été utilisées pour créer l’électrocatalyseur ?

Le catalyseur, nommé FeSAs/ACs-BCC, a été créé à l’aide d’un processus en plusieurs étapes impliquant une imprégnation par voie humide, une pyrolyse et une gravure à l’acide, utilisant la cellulose bactérienne à la fois comme régulateur d’adsorption et comme source de carbone.

Comment cette étude contribue-t-elle à la conception et au développement futurs de catalyseurs ?

Cette recherche fournit des informations essentielles pour la conception d’électrocatalyseurs au niveau atomique, essentiels à la production efficace de peroxyde d’hydrogène et à la conversion de la biomasse, marquant une étape cruciale dans la fabrication de produits chimiques durables.

En savoir plus sur l’électrocatalyse

Tu pourrais aussi aimer

5 commentaires

Sarah Smith décembre 21, 2023 - 2:33 pm

je ne suis pas sûr de bien comprendre comment cela fonctionne, mais cela semble être un gros problème pour l'environnement et les soins de santé

Répondre
Mike Johnson décembre 21, 2023 - 8:36 pm

Des trucs incroyables ! Je dois aimer la façon dont la science fait de tels progrès, j'ai hâte de voir où cela mène

Répondre
Alex Lee décembre 22, 2023 - 12:52 am

Je ne suis pas sûr de tous les éléments techniques, mais il semble que cela pourrait être énorme pour l'énergie durable et tout ça.

Répondre
John Doe décembre 22, 2023 - 3:49 am

wow, c'est une véritable avancée scientifique, ces chercheurs chinois repoussent vraiment les limites !

Répondre
Emma Brun décembre 22, 2023 - 5:39 am

le peroxyde d’hydrogène est utilisé dans tellement de choses, cela pourrait changer la donne, n’est-ce pas ?

Répondre

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

SciTechPost est une ressource Web dédiée à fournir des informations à jour sur le monde en évolution rapide de la science et de la technologie. Notre mission est de rendre la science et la technologie accessibles à tous via notre plateforme, en réunissant des experts, des innovateurs et des universitaires pour partager leurs connaissances et leur expérience.

S'abonner

Abonnez-vous à ma newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles photos. Restons informés !

© 2023 SciTechPost

fr_FRFrançais