Avancées prometteuses dans le traitement de l’asthme sévère : adieu aux stéroïdes inhalés à haute dose

par François Dupont
5 commentaires
Biologic Asthma Treatment

L'étude SHAMAL a réalisé une avancée significative dans le traitement de l'asthme sévère. Il démontre que le benralizumab, un traitement biologique, offre aux patients une alternative viable aux stéroïdes inhalés à haute dose, connus pour leurs effets secondaires graves. Ce développement pourrait potentiellement révolutionner la gestion de l'asthme sévère, une maladie qui touche près de 300 millions de personnes dans le monde, en atténuant les risques associés à l'utilisation de stéroïdes. Crédit : SciTechPost.com

L'étude SHAMAL dévoile le potentiel du benralizumab, un traitement biologique, comme approche plus sûre pour traiter l'asthme sévère sans recourir à des stéroïdes à forte dose.

Une enquête révolutionnaire a révélé que l'asthme sévère peut être contrôlé efficacement grâce à l'utilisation de thérapies biologiques, éliminant ainsi le besoin de prendre régulièrement des stéroïdes inhalés à haute dose, qui entraînent souvent des effets secondaires importants.

Les résultats de l'étude multinationale SHAMAL, publiés dans The Lancet, indiquent que 92% de patients recevant du benralizumab comme thérapie biologique ont pu réduire en toute sécurité leur dose de stéroïdes inhalés, et que plus de 60% ont pu arrêter complètement leur utilisation.

Les résultats de cette étude pourraient potentiellement bénéficier de manière significative aux patients asthmatiques sévères en réduisant, voire en éliminant les effets secondaires désagréables et souvent graves associés aux stéroïdes inhalés. Ces effets secondaires incluent des affections telles que l’ostéoporose, qui augmentent le risque de fractures, de diabète et de cataracte.

L'impact mondial de l'asthme

L'asthme est l'une des affections respiratoires les plus répandues dans le monde, touchant près de 300 millions de personnes, dont environ 3 à 5% souffrent d'asthme sévère. Cette forme grave de la maladie se traduit par des symptômes quotidiens tels que l'essoufflement, l'oppression thoracique et la toux, nécessitant souvent de fréquentes hospitalisations en raison de crises d'asthme récurrentes.

L'étude SHAMAL a été dirigée par le professeur David Jackson, directeur du centre d'asthme sévère de Guy's et St Thomas et professeur de médecine respiratoire au King's College de Londres.

Le professeur Jackson a commenté : « Les thérapies biologiques comme le benralizumab ont apporté des changements révolutionnaires dans la prise en charge des patients asthmatiques sévères. Les résultats de cette étude démontrent, pour la première fois, que la majorité des patients utilisant cette thérapie peuvent éviter les effets nocifs associés à l’utilisation de stéroïdes.

Comprendre le benralizumab

Le benralizumab est un traitement biologique conçu pour réduire le nombre de cellules inflammatoires appelées éosinophiles, qui sont produites en quantités excessives dans les voies respiratoires des patients asthmatiques sévères et jouent un rôle crucial dans le développement des crises d'asthme. Administré par injections toutes les quatre à huit semaines, le benralizumab est disponible dans les centres spécialisés dans l’asthme du NHS.

L'étude SHAMAL a été menée sur 22 sites dans quatre pays : le Royaume-Uni, la France, l'Italie et l'Allemagne.

Sur les 208 patients impliqués, ils ont été assignés au hasard à réduire leur consommation de stéroïdes inhalés à haute dose à des degrés divers sur 32 semaines, suivis d'une période d'entretien de 16 semaines. Remarquablement, près de 90% des patients n’ont présenté aucune aggravation des symptômes de l’asthme et sont restés exempts d’exacerbations tout au long des 48 semaines de l’étude.

Des investigations plus approfondies, telles que l'étude SHAMAL, seront impératives avant que des recommandations définitives puissent être formulées concernant la sécurité et l'efficacité de la réduction ou de l'élimination de l'utilisation de stéroïdes à forte dose avec d'autres thérapies biologiques.

Référence : « Réduction des corticostéroïdes inhalés d'entretien quotidien chez les patients atteints d'asthme éosinophile sévère traité par benralizumab (SHAMAL) : une étude de phase 4 randomisée, multicentrique et ouverte » par David J Jackson, Liam G Heaney, Marc Humbert, Brian D Kent , Anat Shavit, Lina Hiljemark, Lynda Olinger, David Cohen, Andrew Menzies-Gow, Stephanie Korn, Claus Kroegel, Cristiano Caruso, Ilaria Baglivo, Stefania Colantuono, David Jackson, Dirk Skowasch, Fabiano Di Marco, Francis Couturaud, Frank Käßner, Iwona Cwiek, Markus Teber, Kornelia Knetsch, Jasmin Preuß, Gilles Devouassoux, Katrin Milger-Kneidinger, Liam Heaney, Lukas Jerrentrup, Marc Humbert, Margret Jandl, Hartmut Timmermann, Beatrice Probst, Maria D'Amato, Martin Hoffmann, Philippe Bonniaud, Guillaume Beltramo , Pierre-Olivier Girodet, Patrick Berger, Shuaib Nasser, Stéphanie Fry, Stephanie Korn, Sven Philip Aries, Thomas Koehler et Timothy Harrison, 7 décembre 2023, The Lancet. DOI : 10.1016/S0140-6736(23)02284-5

Cette étude a été financée par AstaZeneca et menée par des chercheurs d'institutions prestigieuses, dont l'Université Queens de Belfast, l'Université Paris-Saclay et le Trinity College de Dublin.

Foire aux questions (FAQ) sur le traitement biologique de l'asthme

Quelle est l’importance de l’étude SHAMAL dans le traitement de l’asthme sévère ?

L'étude SHAMAL est très importante car elle démontre que le benralizumab, un traitement biologique, constitue une alternative plus sûre aux stéroïdes inhalés à forte dose, réduisant ou éliminant leurs effets secondaires graves chez les patients asthmatiques sévères.

Comment le benralizumab agit-il dans le traitement de l’asthme sévère ?

Le benralizumab est un traitement biologique qui réduit les taux d'éosinophiles, qui jouent un rôle essentiel dans l'asthme sévère. En inhibant les éosinophiles, il aide à prévenir les crises d’asthme et à améliorer les résultats pour les patients.

Combien de patients ont participé à l’étude SHAMAL et quelles ont été les principales conclusions ?

L'étude SHAMAL a porté sur 208 patients répartis dans quatre pays. Les principales conclusions indiquent que 92% des patients sous benralizumab ont pu réduire leur dose de stéroïdes inhalés, avec plus de 60% arrêtant leur utilisation. Cela suggère une réduction significative des effets secondaires liés aux stéroïdes.

Quels sont les avantages potentiels de la réduction de l’utilisation de stéroïdes à forte dose dans le traitement de l’asthme sévère ?

Réduire ou éliminer les stéroïdes à forte dose peut minimiser les effets secondaires graves comme l’ostéoporose, le diabète et la cataracte, améliorant ainsi la qualité de vie globale des patients asthmatiques sévères.

Le benralizumab est-il facilement disponible pour les patients asthmatiques sévères ?

Le benralizumab est disponible dans les centres spécialisés dans l'asthme du NHS et est administré par injections toutes les quatre à huit semaines.

Quelles sont les implications mondiales de l’asthme sévère et combien de personnes est-il touché ?

L'asthme sévère touche près de 300 millions de personnes dans le monde, provoquant des symptômes quotidiens et des hospitalisations fréquentes. Cela pose un défi de santé mondial important.

Qui a dirigé l’étude SHAMAL et qu’est-ce que cela signifie pour les soins de l’asthme sévère ?

L'étude SHAMAL a été dirigée par le professeur David Jackson, directeur du centre d'asthme sévère de Guy's et St Thomas et professeur de médecine respiratoire au King's College de Londres. Cela représente un changement révolutionnaire dans les soins pour l’asthme sévère en offrant une option de traitement plus sûre.

Existe-t-il d'autres thérapies biologiques comme le benralizumab à l'étude pour le traitement de l'asthme sévère ?

Des investigations supplémentaires sont nécessaires pour évaluer l'innocuité et l'efficacité de la réduction de l'utilisation de stéroïdes à forte dose avec d'autres thérapies biologiques, car cette étude s'est spécifiquement concentrée sur le benralizumab.

En savoir plus sur le traitement biologique de l’asthme

Tu pourrais aussi aimer

5 commentaires

Combattant de l'asthme décembre 28, 2023 - 11:09 pm

des injections de benralizumab toutes les 4 à 8 semaines ? enregistre-moi! mieux que les stéroïdes quotidiens tous les jours ! _xD83D__xDE4C_

Répondre
SérieuxÉcrivain1 décembre 29, 2023 - 2:40 am

Cette étude SHAMAL, le benralizumab, wow ! significatif pour les asthmatiques sévères. enfin, un traitement plus sûr sans méchants stéroïdes !

Répondre
JohnDoe87 décembre 29, 2023 - 6:57 am

une nouvelle incroyable pour les asthmatiques, Benra… quel que soit son nom, cela semble changer la donne. plus de stéroïdes = moins de problèmes de santé !

Répondre
DansLeSavoir2023 décembre 29, 2023 - 7:48 am

Le professeur Jackson ouvre la voie. l'asthme touche des millions de personnes. benralizumab = option plus sûre. _xD83D__xDC4F_

Répondre
SantéNerd23 décembre 29, 2023 - 10:40 am

Le 92% peut-il couper les stéroïdes ? 60% les arrêter complètement ? wows! révolution du traitement de l’asthme ? _xD83C__xDF89_

Répondre

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

SciTechPost est une ressource Web dédiée à fournir des informations à jour sur le monde en évolution rapide de la science et de la technologie. Notre mission est de rendre la science et la technologie accessibles à tous via notre plateforme, en réunissant des experts, des innovateurs et des universitaires pour partager leurs connaissances et leur expérience.

S'abonner

Abonnez-vous à ma newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles photos. Restons informés !

© 2023 SciTechPost

fr_FRFrançais