Aurores boréales spectaculaires : le ciel canadien illuminé par l'activité solaire

par Liam O'Connor
5 commentaires
Canadian Auroras 2023

Date : 17 décembre 2023

De récents phénomènes solaires ont mené à l'apparition généralisée d'aurores boréales partout au Canada.

À la mi-décembre 2023, une activité solaire accrue a envoyé un flux de particules chargées dans la magnétosphère terrestre, entraînant la formation d'aurores boréales dans les régions du nord du globe. Le VIIRS (Visible Infrared Imaging Radiometer Suite) à bord du satellite conjoint NOAA-NASA Suomi NPP a capturé une image de la lumière aurorale au-dessus de l'ouest du Canada aux premières heures du 17 décembre 2023. La bande jour-nuit du VIIRS peut détecter l'éclairage nocturne dans un spectre allant du vert au proche infrarouge, utilisant des méthodes de filtration pour discerner diverses sources de lumière, notamment l'éclairage urbain, les reflets du clair de lune et les aurores boréales.

La Source des Aurores

Les origines de ces aurores remontent probablement à de multiples éjections de masse coronale observées les 14 et 15 décembre. Le centre de prévision météorologique spatiale de la NOAA prévoyait des tempêtes géomagnétiques mineures à modérées dans les jours suivants. Ces éjections de masse coronale, provenant de la couronne solaire, transportent un plasma important et un champ magnétique inhérent. Leur interaction avec la haute atmosphère terrestre crée la luminescence qui forme les vives aurores.

Activité solaire en hausse

À mesure que le Soleil se rapproche du pic de son 25e cycle solaire, prévu vers juillet 2025, son activité s’intensifie. Le champ magnétique du Soleil s'inverse au zénith de ces cycles d'environ 11 ans. Le suivi des variations de l'activité solaire se fait en partie grâce à l'observation des taches solaires, des zones sombres à la surface du Soleil qui sont les principales sources d'éruptions solaires.

Lien entre les aurores et les éruptions solaires

L'aurore observée ici est apparue quelques jours après l'éruption solaire la plus intense du cycle solaire actuel. Alors que les éjections de masse coronale mettent plusieurs jours pour atteindre la Terre, les éruptions solaires arrivent en quelques minutes, impactant les communications radio. Les éjections de masse coronale et les éruptions solaires se produisent souvent simultanément, mais pas invariablement.

Crédit d'image : Observatoire de la Terre de la NASA, Lauren Dauphin, utilisant les données de la bande jour-nuit VIIRS du satellite Suomi National Polar-orbiting Partnership.

Foire aux questions (FAQ) sur les Aurores canadiennes 2023

Quelle est la cause des aurores généralisées au Canada en décembre 2023?

Les aurores généralisées observées partout au Canada en décembre 2023 ont été causées par une augmentation de l'activité solaire, en particulier par des particules chargées du Soleil interagissant avec la magnétosphère terrestre.

Comment les aurores au Canada ont-elles été capturées en décembre 2023 ?

Les aurores au-dessus de l'ouest du Canada le 17 décembre 2023 ont été capturées par le VIIRS (Visible Infrared Imaging Radiometer Suite) du satellite NOAA-NASA Suomi NPP, qui peut détecter diverses sources de lumière la nuit.

Que sont les éjections de masse coronale et quel est leur lien avec les aurores ?

Les éjections de masse coronale sont de grandes expulsions de plasma de la couronne solaire, transportant des champs magnétiques. Lorsqu’elles interagissent avec l’atmosphère terrestre, elles produisent la lumière observée lors des aurores.

Existe-t-il un lien entre les éruptions solaires et les aurores boréales ?

Oui, les éruptions solaires, qui sont des libérations rapides d'énergie à la surface du Soleil, peuvent accompagner les éjections de masse coronale. Alors que les éruptions solaires atteignent rapidement la Terre et affectent les communications radio, les éjections de masse coronale associées contribuent à la formation des aurores.

Quelle est l'importance du cycle solaire du Soleil par rapport aux aurores boréales ?

Le cycle solaire du Soleil, qui dure environ 11 ans, implique des fluctuations de l'activité solaire, notamment des taches solaires et des éruptions solaires. L'activité solaire accrue à proximité du pic du cycle conduit souvent à des manifestations aurorales plus fréquentes et plus intenses.

En savoir plus sur les Aurores canadiennes 2023

Tu pourrais aussi aimer

5 commentaires

Jake Williams décembre 20, 2023 - 11:08 am

wow, je ne savais pas que les éruptions solaires pouvaient nous affecter comme ça, vraiment fascinant !

Répondre
Mike Johnson décembre 20, 2023 - 11:17 am

C'est incroyable ce qu'une technologie comme le satellite Suomi NPP peut faire, capturant d'aussi beaux phénomènes depuis l'espace !

Répondre
Linda Murphy décembre 20, 2023 - 1:37 pm

excellent article, mais j'aurais pu utiliser plus d'informations sur la façon exacte dont ces aurores se forment, encore un peu confuses ici.

Répondre
Samantha Vert décembre 20, 2023 - 2:56 pm

J'ai vu ces aurores, elles étaient à couper le souffle ! L’article le reflète bien, mais rien ne vaut de les voir en personne.

Répondre
Raj Patel décembre 20, 2023 - 11:03 pm

alors, l'activité des soleils augmente, hein ? Je me demande quel impact cela aura sur notre météo dans les années à venir.

Répondre

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

SciTechPost est une ressource Web dédiée à fournir des informations à jour sur le monde en évolution rapide de la science et de la technologie. Notre mission est de rendre la science et la technologie accessibles à tous via notre plateforme, en réunissant des experts, des innovateurs et des universitaires pour partager leurs connaissances et leur expérience.

S'abonner

Abonnez-vous à ma newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles photos. Restons informés !

© 2023 SciTechPost

fr_FRFrançais