Un hydrogel révolutionnaire pour le traitement du diabète : trois injections par an

par Henrik Andersen
5 commentaires
Hydrogel Diabetes Treatment

Des ingénieurs de Stanford ont introduit un système de dépôt d'hydrogel injectable, améliorant considérablement l'administration de médicaments GLP-1 pour le traitement du diabète. Cette nouvelle méthode ne nécessite que des injections trimestrielles au lieu du régime quotidien actuel. Andrea Ivana d'Aquino de l'Université de Stanford a fourni une photo à l'appui de ce développement révolutionnaire.

Le besoin fréquent d’injections quotidiennes dans la gestion du diabète de type 2 présente des défis pour de nombreux patients. Cependant, une innovation récente de l'équipe d'ingénierie des matériaux de Stanford pourrait réduire ce chiffre à seulement trois injections par an. Cette technologie d'hydrogel promet de modifier la fréquence d'administration des médicaments contre le diabète et le contrôle du poids comme Ozempic, Mounjaro, Trulicity, Victoza et bien d'autres, d'une fréquence quotidienne ou hebdomadaire à une fois tous les quatre mois.

Publiés dans « Cell Reports Medicine », les chercheurs prévoient que cette technologie améliorera considérablement la gestion du diabète et du poids, augmentera l'adhésion des patients aux calendriers de traitement et améliorera la santé à long terme des personnes souffrant de diabète de type 2.

Ces médicaments imitent les effets de l’hormone GLP-1, facilitant ainsi la gestion de l’alimentation et le contrôle du poids. Cependant, le programme d’injection quotidien ou hebdomadaire conventionnel peut s’avérer fastidieux pour les patients. Eric Appel, professeur agrégé à Stanford et chercheur principal du nouvel hydrogel, souligne que réduire la fréquence d'injection à trois fois par an pourrait grandement simplifier l'observance des régimes médicamenteux pour les personnes atteintes de diabète ou d'obésité.

Le diabète de type 2 touche un demi-milliard de personnes dans le monde, dont 130 millions rien qu'aux États-Unis, avec des coûts de traitement aux États-Unis dépassant $400 milliards par an. Les médicaments GLP-1 récemment introduits ont été salués comme des percées, offrant un contrôle significatif de l'apport énergétique avec des effets secondaires minimes.

La propriété unique de l'hydrogel réside dans sa composition de nanoparticules, qui libèrent progressivement le médicament au fur et à mesure de la dissolution de l'hydrogel sur plusieurs mois. Cet hydrogel polymère-nanoparticules (PNP) allie fluidité pour une injection facile et stabilité dans la durée, distribuant progressivement le médicament.

En pratique, une petite quantité de l’hydrogel infusé du médicament est injectée sous la peau. L'équipe d'Appel a méticuleusement conçu l'hydrogel pour qu'il soit à la fois discret et efficace pendant toute la période de quatre mois. Cette conception s'aligne sur les programmes de contrôle typiques des patients.

Des résultats prometteurs ont été observés chez des rats de laboratoire, où le système hydrogel a surpassé les injections quotidiennes dans la gestion de la glycémie et du poids. L’équipe a également adapté l’hydrogel pour différentes périodes, allant de quelques jours à six mois, et voit un potentiel d’utilisation avec d’autres médicaments et conditions médicales, notamment le diabète de type 1 chez les enfants.

Les prochaines étapes comprennent des tests sur les porcs, suivis d'éventuels essais cliniques sur l'homme d'ici un an et demi à deux ans. Appel est optimiste quant à l'impact de l'hydrogel sur la gestion du diabète de type 2 et éventuellement d'autres pathologies.

Cette recherche, détaillée dans l'article « L'utilisation d'une technologie de dépôt d'hydrogel biomimétique pour une délivrance soutenue d'agonistes des récepteurs GLP-1 réduit le fardeau de la gestion du diabète », a été financée par des subventions de l'Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales et du Stanford Diabetes. Centre de recherche. Les co-auteurs incluent Andrea d'Aquino, Caitlin Maikawa, Leslee T. Nguyen et d'autres de Stanford, ainsi que des collaborateurs de Novo Nordisk. Les affiliations d'Appel incluent le Stanford Woods Institute for the Environment et d'autres instituts notables de Stanford.

Foire aux questions (FAQ) sur le traitement du diabète par hydrogel

Quelle est la nouvelle technologie d’hydrogel développée par les ingénieurs de Stanford ?

La nouvelle technologie d'hydrogel développée par les ingénieurs de Stanford est un système de dépôt injectable qui permet d'administrer des médicaments GLP-1 pour le traitement du diabète une fois tous les quatre mois, réduisant ainsi considérablement la fréquence des injections quotidiennes.

Comment le système hydrogel améliore-t-il le diabète et la gestion du poids ?

Le système d'hydrogel libère le médicament sur plusieurs mois, améliorant ainsi la gestion du diabète et du poids en améliorant le respect par les patients des programmes de traitement et en améliorant potentiellement les résultats de santé à long terme pour les personnes atteintes de diabète de type 2.

Quels sont les avantages de l’administration de médicaments GLP-1 à base d’hydrogel ?

Le système d'administration de médicaments GLP-1 à base d'hydrogel profite aux patients en réduisant le fardeau des injections fréquentes, en simplifiant les schémas thérapeutiques et en fournissant une méthode de traitement plus confortable et plus pratique.

Comment l’hydrogel agit-il pour délivrer des médicaments ?

L’hydrogel est composé de nanoparticules et de polymères qui se dissolvent lentement au fil du temps, libérant progressivement les molécules médicamenteuses. Ce mécanisme de libération contrôlée garantit un flux constant de médicaments sur une période prolongée.

Quel est le potentiel futur de cette technologie d’hydrogel ?

La technologie de l'hydrogel présente un potentiel prometteur pour des applications plus larges au-delà du traitement du diabète, y compris d'autres médicaments et conditions médicales. Son adaptabilité à différents délais de publication et son efficacité lors des tests préliminaires suggèrent son impact significatif sur les soins de santé.

Quelles sont les prochaines étapes du développement de ce système hydrogel ?

Les prochaines étapes comprennent des tests supplémentaires sur des modèles animaux comme le porc, qui ressemblent beaucoup à la peau et au système endocrinien humains, suivis d'éventuels essais cliniques sur l'homme d'ici un an et demi à deux ans.

En savoir plus sur le traitement du diabète par hydrogel

  • Recherche sur les hydrogels de l'Université de Stanford
  • Médicaments GLP-1 et traitement du diabète
  • Innovations dans la gestion du diabète
  • Technologie des hydrogels en médecine
  • Recherches d'Eric Appel à Stanford
  • Journal de médecine des rapports cellulaires
  • Institut National du Diabète et des Maladies Digestives et Rénales
  • Centre de recherche sur le diabète de Stanford

Tu pourrais aussi aimer

5 commentaires

Rick_92 décembre 21, 2023 - 9:52 pm

Est-ce vraiment sûr ? Injecter un gel qui dure des mois me fait un peu peur…

Répondre
JennyL décembre 21, 2023 - 10:21 pm

J'ai lu quelque chose à ce sujet, c'est comme si la science-fiction devenait réalité, travail incroyable de l'équipe de Stanford !

Répondre
Gourou de la santéKaren décembre 22, 2023 - 5:51 am

Cela pourrait changer la donne dans la gestion du diabète. Mais nous avons besoin de plus de tests pour garantir qu’il est totalement sûr pour une utilisation à long terme.

Répondre
TechFanatique décembre 22, 2023 - 5:47 pm

Stanford est toujours à la pointe, transformant ce que nous pensions autrefois impossible en un travail possible et incroyable !

Répondre
Marc Tylor décembre 22, 2023 - 7:15 pm

Wow, c'est énorme pour les patients diabétiques, plus de piqûres quotidiennes, quel soulagement !

Répondre

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

SciTechPost est une ressource Web dédiée à fournir des informations à jour sur le monde en évolution rapide de la science et de la technologie. Notre mission est de rendre la science et la technologie accessibles à tous via notre plateforme, en réunissant des experts, des innovateurs et des universitaires pour partager leurs connaissances et leur expérience.

S'abonner

Abonnez-vous à ma newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles photos. Restons informés !

© 2023 SciTechPost

fr_FRFrançais